Menu déroulant horizontal by Papinou
LE FIL INFOS

Retrouvez-moi tous les 15 jours pour ma rubrique dans les colonnes du Journal du Bugey


 
A la une de novembre

40 mm en moins de 12 h !
Plus d'infos dans les actus
 
Valeurs remarquables de novembre à Pont-d'Ain

TMax : 16,9°C (8 décembre 2010)
TMin : -17,3°C (20 décembre 2009)
Précip. 24 h : 46,8 mm (25 décembre 2013)

Ain - Vigilance crues

 Suivez la courbe du mercure :
 Outside Temp History
Précipitations en France :

Le temps à Pont d' Ain
La climatologie
Le temps dans l' Ain
Chroniques du passé
Au fil des saisons

Giron -23/01/2010

Rechercher sur le site



Sondage de la semaine
De quel coin êtes-vous ?
 
Proche de la station ?
Dans le reste de l' Ain ?
Autres départements ?
Résultats
Google
Recherche personnalisée

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
Visites
 

Tempêtes - Octobre 1987 ( Rhône Alpes)

L' ouragan du 16 octobre 1987


Les tempêtes de décembre 1999 restent dans toutes les mémoires mais  l' ouragan qui balaya l' Angleterre et le NO de la France fit des dégâts considérables et ses effets se firent sentir jusque dans notre région Rhône Alpes. Tout commença le 14 octobre 1987 lorsqu' une forte dépression naissa sur l' Atlantique. Son déplacement fut rapide vers la Bretagne tout en se creusant. Le nord d' Ouessant est concerné le 16 à 0 UTC avec seulement 948 mb. Elle file ensuite à près de 110 km/h vers les iles britanniques. L' Ecosse est ainsi touchée 12 h après Ouessant. Sous le passage de cette profonde dépression les vents sont exceptionnels. Ils dépassent allègrement les 200 km/h ! On relèvera même à la pointe du raz des pointes à 220 km/h !. Les dégâts seront considérables. Nous y reviendrons tout spécialisement dans une prochaine chronique. Notre région Rhône Alpes comme je l' ai dis plus haut n' est pas non plus épargnée mais les vents même s' ils sont nettement moins puissants que sur le NO auront tout de même faits des dommages. Danns la nuit du 15 au 16 un vent de sud se déchaine dans le couloir de la vallée du Rhône jusqu' aux portes de la Bourgogne. La vallée de la Loire est aussi touchée. Voici quelques rafales relevées ainsi dans toute notre région : 80 km/h à Bourg St Maurice et Ambérieu, 86 km/h à Montélimar, 90 km/h à St Etienne, 97 km/h à St Yan, 100 km/h à Valence, 101 km/h à St Etienne et Mâcon, 115 km/h à Lyon Satolas et 126 km/h à la station météo de Lyon Bron ( on avait même atteint les 130 en 1982). C' est en particulier au vu des rafales que les services de secours devront le plus intervenir. Ainsi les pompiers feront pas moins de 850 sorties en région lyonnaise, une quarantaine sur le secteur de St Etienne. Ce vent s' accompagna aussi parfois d' abondantes précipitations. Ainsi on releva durant cet épisode de tempête entre le 14 et le 16 204 mm à Borne, 159 mm à Mayres en Ardèche, 138 mm à Loubaresse, 157 mm à Montpezat, 96 mm à Entraigues, 36 mm à Annonay. Un peu moins ailleurs comme 15 mm à Montélimar, 23 mm sur Lyon.

Le point par secteurs :

La Loire fait partie des secteurs les plus impactés. Ainsi si dans le Roannais et dans la région de Feurs les dégâts ont été assez légers ce fut moins el cas dans la basse vallée du Gier. Les pompiers ont dû intervenir à 80 reprises. Comme à chaque fois lors d' un coup de vent ce fut pour des arbres parfois centenaires comme à Genilhac en travers de la chaussée ou bien sur des lignes de la SNCF, des antennes, des enseignes arrachées, des tuiles envolées, des poteaux menaçant de tomber etc... A St Chamond le trafic ferroviaire fut très perturbé entre Givors et St Etienne.

Dans le département de l' Ain malgré des vents soutenus pendant près de 24 heures les dégâts n' ont pas été exceptionnels même si tout de même le vent a connu une force importante et sur une constance peu commune surtout. La station d' Ambérieu en Bugey  a enregistré ainsi du jeudi 15 octobre à 10 heures au vendredi 16 à 8 heures un vent d ' une force moyenne de 45 km/h avec fréquemment des pointes à 80 km/h. Pas d' intervention importante pour les services de secours. On a juste relevé bien sûr des branches coupées, des arbres risquant de tomber au sol notamment près de Lyon où les rafales furent plus soutenues. Tout cela fut très vite déblayé. Le réseau électrique quant à lui a connu quelques pannes dues aux branches tombant sur les lignes.  Un transformateur fut détruit dans le Val de Saône sur la commune de Chaleins. Le disctrict de Thoissey a connu de son côté plusieurs pannes sur des lignes de tension moyenne et 30 pannes sur des lignes basse tension.

Dans le Rhône et l' Isère, les habitations ont parfois été impactées avec des tuiles envolées, des cheminées, façades et antennes endommagées. mais rien de bien grave à signaler. La circulation est restée relativement abordable même si par ci par là des arbres coupaient certaines voies. Même constat sur le réseau SNCF avec la coupure de la ligne Lyon-St Etienne à hauteur de Givors jeudi 15 dans la nuit. La trafic aérien n' a pas eu à dénombrer de problèmes. A noter que par mesure de précaution le parc de la Tête d' Or resta fermé toute la journée du 16 pour sécuriser les lieux en raison d' un risque important de chutes d' arbres ou de branches même si le vent faiblissait pour ne souffler plus qu' à 50 à 60 km/h..


Ultérieurement un dossier spécial des dégâts au niveau national de cet ouragan sera mis en ligne sur Météo01.fr


Date de création : 26/04/2009 @ 19:52
Dernière modification : 30/06/2009 @ 23:02
Catégorie : Tempêtes

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
^ Haut ^