Accueil station  

Reportages photos

Accueil Meteo01

Décembre 2007 : Reportage photo Spécial givre sur le département de l' Ain

(Si vous possédez vous aussi des clichés de cette semaine hivernale dans l' Ain et des relevés frigorifiques !, n' hésitez pas à me contacter  par mail à l' adresse bugey-meteo@wanadoo.fr , pour qu' ils viennent compléter ce reportage qui contient déjà pas moins de 32 photos ! ( délai de qq secondes pour l' affichage complet ! )

Cette troisième semaine de décembre 2007 fut marquée par un petit coup de froid qui s' est matérialisé sur le déaprtement de l' Ain, mais aussi l' Isère, la Saône et Loire, le Dijonnais ou bien encore la région lyonnaise ou le Jura. J' ai souhaité vous concocter ce petit reportage spécial pour cet évènement qui a blanchi toute la région depuis dimanche 16 décembre. Le redoux se manifeste partout enfin depuis ce samedi 22 décembre. Pendant 6 jours consécutifs la température maximale n' a pas dépassé les 0° au meilleur moment de la journée. Nous sommes enfin repassés ce samedi au-dessus des 0° après une nuit de vendredi à samedi un peu moins froide avec tout de même des minimales comprises entre -5 et -7°.Toutes les plaines de l' Ain ont été plus ou moins touchées par ces brouillards givrants persistants. C' est sur la Bresse qu' ils furent les plus épais. Vendredi, le soleil a refait une petite apparition au milieu des brumes sur le Revermont ou le bas Bugey, n' empêchant pas quand même le mercure de dépasser le zéro mais ce fut tout de même mieux que les -3 à -5° en journée durant cette semaine, représentant au  passage sur tout le département de l' Ain les journées les plus froides de l' année. Quand nous ferons le bilan sur la région Rhône Alpes pour décembre on risque de totaliser le froid le plus intense dans notre département. Sur la Bresse, les brouillards furent plus tenaces mais des trouées ici ou là furent aperçues, permettant de voir que ces 5 jours de grisailless  givrantes avaient laissé une épaisseur parfois de 3 à 4 cm de paillettes sur les arbres. Le spectacle était de toute beauté, une sorte de Noël blanc avant l' heure. A noter que l' inversion de température permettait de découvrir de faibles gelées en altitude comme sur le plateau d' Hauteville à 850 m d' altitude où l' on peut pratiquer le ski alpin, nordique, luge et autres raquettes, malgré un sol enneigé avec vendredi matin -4° contre -8° en plaine de l' Ain. Le manteau neigeux y a d' ailleurs quelque peu faibli à cause de cet ensoleillement généreu. Il ne faut pas remonter à longtemps pour retrouver un épisode de brouillards givrants aussi tenaces sur l' Ain. Il n' y a qu' à regarder près d' un an en arrière entre le 23 et le 28 décembre 2006 où nous avions subi ce même type de temps ( voir aussi plus loin quelques précédents dans notre région) mais tout de même avec une intensité moindre côté mercure, aussi bien en minimale qu' en maximale que côté épaisseur de givre. Je n' ai point souvenir depuis longtemps d' avoir vu dans l' Ain autant de givre sur les arbres qui à force recouvrait routes nationales et autres bois, renforçant encore plus ce paysage hivernal.  Cette 3e semaine de décembre a permis de nous faire repasser à une moyenne saisonnière en deçà de ce que nous devrions connaitre pour cette période de l' année ( en comptabilisant les 2 premières) si l' on se base sur la référence 1960-1990  après une début de mois marqué lar la douceur océanique. Nous sommes pour les 20 premeirs jours de décembre à environ à 1° en dessous des normales sur les maxis. Pont d' Ain ou Ambérieu sont proches des 4,7° contre 5,7° sur cette période trentenaire. A noter que ces phénomènes de grisailles plus ou moins épaisses sont très fréquents en cette saison  dans toute notre région et que l' on a  connu parfois par le passé des épisodes certes pas aussi épais en givre mais bien plus longs en durée. Il vaut parfois mieux habiter en moyenne montagne ! Je vous propose pour terminer quelques chiffres de relevés, un point historique et  puis un petit aperçu au jour le jour de ce givre sur l' Ain au travers de quelques 32 photos sélectionnées donc ! .

Quelques graphiques pour commencer avec les courbes de mercure très basses entre le 19 et le 21 décembre et celle sur les 7 derniers jours avec enfin la barre du 0° dépassée avec 2,9° en maxi.

  

Les relevés des 4 stations météo amateurs du département de l' Ain entre le 16 et le 22 décembre. Partout nous sommes repassés au-dessus du 0°  samedi 22 , sauf à Etrez en Bresse mais ce n' était pas très loin. La station MF d' Ambérieu est aussi repassée en positif avec près de 2° en maximale. On est tout de même encore sous les moyennes habituelles.

 

Des précédents  en brouillards givrants dans l' Ain.

En recherchant dans mes archives , je suis retombé sur quelques périodes similaires à celle que nous venons de connaitre pour cette troisième semaine de décembre. En décembre 1989, nous avions subi une période de brouillards givrants là aussi de 6 jours consécutifs. Du 4 au 9 décembre inclus, le soleil avait été absent, remplacé par un brouillard givrant continu. Le mercure à -6° chaque matin était rester bloqué à  -4° en maximale avec un léger redoux en fin de période mais toujours en négatif. Une semaine plus tard, le thermomètre affichait un joli 17° ! . En janvier 90, cela avait remis cela pour une semaine du 9 au 14. On peut aussi citer  quelques jours en janvier 1992 ou février 1992 ou la première quinzaine de février 1993 mais sans un froid aussi intense tout de même que celui que nous venons de subir. On s' aperçoit ainsi que d ' une façon générale chaque hiver nous connaissons une voire 2 semaines de grisailles persistantes avec plus ou moins de froid.-

 

MARDI 18 DECEMBRE ( Ambronay)

Si lundi le givre n' était pas très représenté en raison d' un brouillard peu dense, dès mardi cela a commencé à évoluer, rendant en fin de journée un ciel de neige sur toute la plaine de l' Ain. C' est sur cette journée qu' Ambérieu enregistrera le maximum le plus bas de cette semaine, de l' année mais aussi des stations météo officielles avec -4,7°. Pont d' Ain ne fera guère mieux avec -4,5° battant la dernimère maxi la plus basse de 2007, qui était de -2,8° le 26 janvier dernier. Par endroits comme en Bresse les -5° ne furent même pas atteints au cours de cette semaine !.

    

 

Impossible d' apercevoir le chateau des Allymes qui surplombe Ambérieu ! (sur la photo de gauche)

   

 

JEUDI 20 DECEMBRE

Mercredi 19, le froid a très peu régressé  sur l' Ain où nous restâmes le plus souvent dans les mêmes valeurs que la veille mais on a connu sur le Bugey des brouillards moins denses que la veille. Du coup un givre moins présent. Par contre il n' en a pas été de même pour la journée de jeudi qui fut marquée par un brouillard très dense et très givrant. La visibilité était parfois réduite à moins de 200 m sur la Nationale 75 qui relie Ambérieu à Bourg en Bresse. C 'est jeudi  que l' on a pu constater des arbres véritablement recouverts de givre; si bien que les routes sont apparues sous les secteurs boisées parfois assez glissantes et la prudence était plus que conseillée. A noter que plus on s' approchait de la région lyonnaise depuis Ambérieu, plus le brouillard se faisait discret tout comme le givre. Il y en avait  un peu du côté de Méximieux, alors que vers Montluel ou Miribel, le soleil certes pâle jouait à cache cache avec quelques brumes qui avaient fait de la résistance. Le constrate était d 'ailleurs assez vif quand on se déplaçait depuis Lyon pour rejoindre le Bugey. Jeudi tout comme mercredi, le soleil en fin de matinée a daigné percer la grisaille qui recouvrait la capitale des Gaules depuis lundi, sans être arrivé toutefois à faire passer le mercure au-dessus du 0° ( on relevait en plein centre ville, sur le gros thermomètre de France 3  0° mercredi à 13h30 et -1° jeudi  à 13h ).

  

  

 

Par endroits, il y avait déjà jeudi 2 à 3 cm de givre déposés sur la végétation.

        

Un brouillard à couper au couteau à 2 pas de la station MF de Chateau-Gaillard

 

 

Les routes commençaient ce jeudi soir à se parer du lourd givre des arbres et à devenir glissantes comme sur cette petite route locale.

 

Cela fume sur la rivière d' Ain ! . Rarement la rivière d' Ain fait apparaitre  des portions d' eau gelée, signe qu' à son bord il ne faisait pas chaud et il n' y avait que la présence de quelques canards et autres foulques macroules pour y faire trempette et  d 'un photographe courageux pour y prendre quelques clichés ! par une température proche des -5° à 16 h .

  

 

VENDREDI 21 DECEMBRE : ENFIN DU SOLEIL !

Vendredi a marqué enfin une petite amélioration sur le front des brouillards givrants. Le soleil est arrivé quelque peu à percer ce brouillard givrant., apportant la plupart du temps un spectable grandiose avec des arbres parfois recouverts de près de 5 cm de givre  après 5 jours sans un dégel, comme le long des contreforts du Jura comme par exemple du côté de St Martin du Mont. Le thermomètre eut tout de même encore du mal à bien remonter. Il n' y a pas eu de dégel pour ce vendredi mais tout de même on s' est un peu rapprochés du positif avec -0,6° sur Ambérieu, -1,2° sur Pont d' Ain et -1,7° sur Jasseron dans le Revermont. Bourg en Bresse  a eu quelques rayons par ci par là et le givre qui tombait un peu partout recouvrait les allées du parc qui jouxte le monastère de Brou.

Le brouillard givrant de la nuit a laissé des arbres gorgés de glace. Le ciel s' éclaircit quelque peu dès vendredi matin comme sur les sommets de Pont d' Ain

  

    

 

SAMEDI 22 DECEMBRE : LE TIMIDE REDOUX SE CONFIRME

La nuit sur l' Ain fut encore bien froide mais on arrive à la fin de cette petite vague de froid. Il fallait encore profiter ce matin des dernières beautés de cette nature prises dans le givre. Certes malgré le brouillard épais durant la nuit, le givre en partie tombé la veille des arbres est moins prononcé. Un peu de motivation par un mercure encore à -3° en matinée pour aller prendre quelques clichés car à midi le paysage était redevenu plutôt automnal malgré que nous sommes passés à la date officielle de l' hiver. D' ailleurs, on notera justement cette anecdote. Il a fallu passer à l' hiver pour que nous retrouvions des conditions moins froides. Profitez donc de ces derniers clichés pris près de Pont d' Ain.

Le soleil qui réapparait au travers des nuages qui ont remplacé les brouillards fera vite disparaitre ce givre qui a recouvert et rendu glissant bon nombre de secteurs du département.

  

  

 

 

 

 

  

Et une dernière avec enfin la vue retrouvée sur le massif du Bugey  ! depuis Pont d' Ain

 

 

Reportage photo réalisé les 18-20-21 et 22 par FT, webmaster du site http://www.meteo01.fr