Menu déroulant horizontal by Papinou
LE FIL INFOS

Retrouvez-moi tous les 15 jours pour ma rubrique dans les colonnes du Journal du Bugey


 
A la une de novembre

40 mm en moins de 12 h !
Plus d'infos dans les actus
 
Valeurs remarquables de novembre à Pont-d'Ain

TMax : 16,9°C (8 décembre 2010)
TMin : -17,3°C (20 décembre 2009)
Précip. 24 h : 46,8 mm (25 décembre 2013)

Ain - Vigilance crues

 Suivez la courbe du mercure :
 Outside Temp History
Précipitations en France :

Le temps à Pont d' Ain
La climatologie
Le temps dans l' Ain
Chroniques du passé
Au fil des saisons

Lac Genin (24/08/2008)

Rechercher sur le site



Sondage de la semaine
De quel coin êtes-vous ?
 
Proche de la station ?
Dans le reste de l' Ain ?
Autres départements ?
Résultats
Google
Recherche personnalisée

Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
Visites
 

Dernières news

Lâcher d' eau sur la rivière d' Ain entre le 6 et le 7 août

Ce n' est pas en prévisions des orages du week end que la rivière d' Ain connaitra un lâcher d' eau depuis le barrage de Vouglans dans la nuit du 6 au 7 août mais tout simplement pour réagir à la situation délicate que connait la rivière en cette période de sécheresse sur sa faune avec une mortalité importante constatée sur les ombres et les truitelles depuis environ une semaine. Cette mesure fut déjà prise par le passé sur l' Ain lors que nous connaissons ce genre de phénomène. La réalisation de ce lâcher d’eau entraînera une montée progressive des eaux, d'une ampleur modérée équivalente à celle observée lors de lâchers courants. La baisse sera tout aussi progressive durant le début de la journée de vendredi.
Toutefois, pour garantir la sécurité de tous, la Préfecture demande aux usagers de ne pas parcourir le lit de la rivière et de ne pas rester sur les îles, ni sur les plages et les berges de la rivière durant cette période.

Cette situation temporaire concerne les usagers de l’ensemble de la vallée de l’Ain depuis la limite avec le département du Jura jusqu’à la confluence avec le Rhône. La prudence sera donc recommandée à tous entre 22 heures ce jeudi soir et vendredi matin 10 heure. Voici en détail le communiqué de la Préfecture de l' Ain :

Avec les situations météorologique et hydrologique estivales actuelles, l’état de la rivière d’Ain, qui jusqu’au 29 juillet était satisfaisant, s’altère depuis environ une semaine.
Cette situation a été mise en évidence par une mortalité importante de poissons (d’ombres communs et de quelques truitelles) qui est observée depuis le 30 juillet au niveau de la basse rivière d’Ain, depuis Chazey-sur-Ain jusqu’à la confluence de la rivière d’Ain avec le Rhône.
La rivière d’Ain présente actuellement, sur ce secteur, un développement algal inhabituel. Cette situation empêche l’accès des poissons aux résurgences phréatiques au niveau desquels ils ont l’habitude de se placer afin de bénéficier des arrivées d’eau fraîches en provenance des nappes souterraines. Elle a également pour conséquence la sursaturation de l’eau de la rivière en oxygène dissous.
Afin de remédier à ce problème, les membres de la Cellule d’alerte de la rivière d’Ain* se sont concertés en début de semaine afin d’étudier la situation et de définir ensemble les mesures à prendre pour permettre de rétablir de meilleures conditions de vie dans la rivière.
Il a ainsi été décidé d’un commun accord de proposer au Préfet de l’Ain un lâcher d’eau à partir du barrage de Vouglans (Jura) afin d’arracher une grande partie des algues développées au niveau des résurgences phréatiques et dans le lit de la rivière. En effet, ce lâcher d'eau doit permettre de rendre libre l’accès aux arrivées phréatiques, de retrouver un meilleur taux d’oxygène dissous de l’eau et de prévenir les risques d’augmentation de la mortalité des poissons.
Ce lâcher d’eau sera réalisé dans la nuit du jeudi 6 août au vendredi 7 août 2009 : le débit de la rivière sera augmenté progressivement, à partir de 22 heures, de 12,3 m3/s (débit d’étiage actuel) à 100 m3/s, avec un gradient de 40 m3/s par heure ; le débit de 100 m3/s sera ensuite mis en oeuvre pendant deux heures puis abaissé progressivement, selon un gradient de 40 m3/s par heure, pour revenir au débit de 12,3 m3/s dans la matinée de jeudi (autour de 10 heures). Il respectera les règles habituelles d'écoulement des eaux et de sécurité.
La réalisation de ce lâcher d’eau entraînera une montée progressive des eaux, d'une ampleur modérée équivalente à celle observée lors de lâchers courants. Toutefois, pour garantir la sécurité de tous, la Préfecture demande aux usagers de ne pas parcourir le lit de la rivière et de ne pas rester sur les îles, ni sur les plages et les berges de la rivière durant cette période.
Malgré une signalétique abondante le long du cours d’eau informant des possibles variations de hauteur d’eau sur la rivière d’Ain, la Préfecture a souhaité prendre toutes les dispositions pour informer largement le public. Ainsi, la Fédération de pêche ainsi que les associations de pêche seront déployées sur les secteurs concernés pour informer et sensibiliser celui-ci.
Les maires des communes concernées, les centres de vacances et campings installés aux abords, ainsi que les clubs de sport d’eau pratiquant sur la rivière sont également informés.
Cette situation temporaire concerne les usagers de l’ensemble de la vallée de l’Ain depuis la limite avec le département du Jura jusqu’à la confluence avec le Rhône.

* groupe de travail consacré à la surveillance et à la gestion de la rivière d’Ain en période d’étiage afin de coordonner du mieux possible la gestion des débits de la rivière liée à l’hydroélectricité et celle ayant pour objectif la préservation des poissons.
 


 
^ Haut ^